e-veille nature

PROJECT PAGE

La vie sauvage dans la prairie du Rouge-Gorge

Update du 15 février 2020

La prairie du Rouge-Gorge actuellement encore reprise dans la parcelle cadastrale incluant la maison forestière présente un caractère unique dans le quartier du Coin du Balai.

Classée en NATURA 2000, cette prairie est entourée partiellement de haies, plantée d’une quinzaine d’arbres fruitiers, ou pâturent quelques moutons.

La vie sauvage peut être synthétisée de la manière suivante :

L’hiver, le paysage est animé par les troupes de choucas et corneilles, d’étourneaux, ainsi que par des bandes de pigeons ramiers. Ces troupes errent à la recherche de nourriture : vers de terre, larves de tipules en surface.

Au passage de la migration de printemps ou d’automne, les grives y sont abondantes, ainsi que la rouge queue noire, fauvette, pouillot, linotte.

Le nombre d’espèces nichant réellement dans la zone ouverte est, il est vrai assez faible, les pommiers, les haies et lisières du foret constituent par contre des sites de nidification pour les mésanges, troglodyte, accenteur, linotte, grimpereau, chardonneret, sittelle et grimpereau.

Les pics apprécient aussi le verger, ou ils peuvent se poser, pic épeiche et pic vert, celui-ci n’hésite pas à chasser au sol.

La chouette hulotte y trouve un terrain de chasse favorable, elle y traque le campagnol dès la tombée de la nuit.

L’hirondelle de fenêtre, bien présente dans le quartier, poursuit les insectes volant au-dessus du pré.

De la forêt voisine viennent s’y poser les pigeons ramiers, la corneille noire, la buse variable, l’autour et parmi les mammifères, le renard, l’écureuil roux, le lapin, la fouine et le hérisson.

Le renard chasse fréquemment en journée les mulots, campagnols et taupes. Le choix d’y établir son terrier est lié à la quiétude du site.

Des dispositions doivent être prises pour préserver l’INTEGRITE DU SITE :

Bien que les haies soient taillées, les arbres fruitiers entretenus, la gestion de ce site pourrait être améliorée :

  • en y plantant quelques arbres fruitiers supplémentaires,

  • en maintenant un pâturage extensif,

  • en favorisant des zones fleuries de conservation.

  • Une attention particulière sera accordée à la lisière étagée assurant la transition entre la zone ouverte et la forêt voisine

II n’est pas négligeable de mentionner l’équilibre esthétique du paysage, et par l’ambiance »accueillante » qui en émane.

E-veille NATURE

Parce que l’urbanisation galopante

est sourde au

bruissement de la vie sauvage. 

Parce que la loi qui s’essaye

à la protection de la nature

est entravée par les dérogations,

les exceptions, la lourdeur des procédures

et l’opposition des groupes de pression.

Au  coin du Balai, nous avons la chance

d’habiter à proximité d’une nature

exubérante, pour laquelle  nous revendiquons

un fort niveau de protection.

 

Vous aimez la balade contemplative, sportive ou curieuse.

Nous vous proposons :

1. de faire part de vos observations de la faune et

de la  flore, principalement des espèces protégées  

via le site observations.be (pour les données 

sensibles  directement au réseau)

 

2. d’être un relai d’informations lors de  constat de

toute atteinte à l’environnement autour de chez vous

(contact avec  Bruxelles Environnement)

3. de sensibiliser les usagers  de la foret,

des zones vertes au  respect  des espèces sauvages,

les espèces jugées « nuisibles », insignifiantes ou encombrantes.

(Organisation de balades nature, conseils et partage d’expériences)

4. de se mobiliser lors d’enquêtes publiques ayant un impact sur

le  patrimoine biologique (réflexion  ,interpellation,

organisation de pétitions.)

5. de prendre en charge des espèces blessées ou maltraitées:

contact  de vétérinaires, centre de revalidation,

Echevinat de l’ l’environnement et du bien-être animal.

Plus nous accordons a la nature sauvage des territoires

où elle peut s’exprimer pleinement et librement,

mieux nous retrouverons une place à notre mesure. 

Contacts :     faites partie des acteurs d’e-veille NATURE,  jb.vanvolsem@gmail.com  0470.254.257

Bruxelles environnement ; mcoulon@environnement.brussels 0497 599 407

Cabinet vétérinaire des étangs 02 675.38.60

Centre de revalidation pour la faune sauvage de la LRBPO à Anderlecht : 02.521.28.50

Echevinat de l’environnement et de bien-être animal ; obury@wb1170.brussels , 02 67474.04

https : //observations.be   (vue d’ensemble/ sites : Boitsfort : coin du balai, buis, domaine du silex, Foresterie, Forêt de soignes.) Pour alimenter le site, inscription préalable.